Les environs

C'est un voyage dépaysant que vous ferez en Aveyron.
Du plateau de l'Aubrac, verdoyant ou enneigé, aux terres pastorales du Larzac, vous traverserez des paysages vallonnés, encaissés, parfois insolites et de grands espaces. Une chose est sûre, vous en prendrez plein la vue !

L'aveyron

La diversité de l'histoire géologique de l'Aveyron a donné à ce département un relief des plus insolites. Ici, la randonnée est au rang d'honneur.

L'Aveyron semble avoir été créé pour l'exercice physique. L'eau, l'air et le roc prennent toutes les formes possibles pour le plus grand plaisir du sportif ou de l'amateur de sensations. Il suffit de choisir sa discipline. Aux émotions fortes s'ajoutent les émotions vraies de la terre, du ciel et de l'eau. Chaque forêt, chaque village, chaque chemin devient un jeu de piste naturel qui vous révèle les vestiges du patrimoine aveyronnais comme les cités Templières et Hospitaliè­res en plein cœur du Parc Régional Naturel des Grands Causses ou la quiétude de ces mers intérieures que sont les Grands Lacs du Lévézou.

Découvrir l'Aveyron, c'est marcher sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle pour découvrir l'Aubrac et Conques, joyau de l'art roman, écouter de la musique sacrée à Sylvanès.

Parcourir l'Aveyron, c'est déguster l'aligot dans un buron, c'est faire une halte sur le Lar- zac au pays templier, retrouver le monde gallo-romain, de la Graufesenque tout près de Mil­lau. C'est s'émerveiller sur la route des Seigneurs du Rouergue dans la Vallée du Lot au pied de la cathédrale de Rodez ou dans les Gorges du Tarn. Visiter le plus grand Parc mégalithique de France ou rentrer dans la dimension des insectes à Micropolis à Saint-Léons, patrie de Jean Henri Fabre ou encore explorer le circuit des bastides autour de Villefranche-de-Rouergue. Découvrir l'Aveyron, c'est avant tout rencontrer des hommes qui cultivent la tradition de l'ac­cueil